Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Présentation de la DIR Massif Central

Le réseau de la DIR Massif Central

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 août 2007 (modifié le 25 mai 2018)
RN102 - Côte de Mayres dans l’Ardèche

Les caractéristiques générales

Le réseau, long de 908 km, a été défini de manière à constituer des itinéraires complets et cohérents.

De ce fait il s’étend sur 8 départements :
- l’Ardèche (07),
- l’Aveyron (12),
- le Cantal (15),
- l’Hérault (34),
- la Haute-Loire (43),
- le Lot (46),
- la Lozère (48),
- le Puy-de-Dôme (63)

Il est composé :

A75 en Lozère

Des autoroutes :

- A75, 309 km, de Clermont-Ferrand (63) à Pézenas (34), hormis la section concédée du viaduc de Millau (12),
- A711, 5 km, et A712, 2,5 km, antennes de la A75 sur l’agglomération clermontoise,
- A750, 10 km, sections aménagées dans le département de l’Hérault entre le diffuseur avec l’A75 et Montpellier.

Des routes nationales :

- N9, 25,5 km, de Pézenas (34) à Béziers (34),
- N88, 179,5 km, de la limite des départements de la Loire et de la Haute-Loire à Lapanouse (12),
- N102, 152 km, de Alba-la-Romaine (07) à l’échangeur avec la A75 sur la commune de Lempdes-sur-Allagnon (43),
- N106, 53 km, de Balsièges (48) au col de Jalcreste (RD984) en Lozère,
- N109, 24,5 km, qui assure la continuité des sections aménagées de la A750 dans le département de l’Hérault,
- N122, 128 km, de Figeac (46) à l’échangeur avec la A75 sur la commune de Massiac (15).

42% du réseau, soit 380 km, est constitué de 2x2 voies

carte reseau dirmc avril 2018 2 (format pdf - 4 Mo - 29/03/2018)

A75 - Le pas de l’Escalette dans l’Hérault

Les particularités

Le réseau de la DIR massif Central traverse un massif montagneux et se caractérise en premier lieu par son altitude. 400 km de routes sont à une altitude supérieure à 800 m. Celles-ci empruntent plusieurs cols culminant, pour la plupart, à plus de 1000 m :

- cols du Rayol (1240 m), de la Pierre Plantée (1265 m) et du Pertuis (1021 m) sur la RN88,
- cols de Fix (1109 m), de La Fayette (1288 m) et de la Chavade (1266 m) sur la RN102,
- cols de Montmirat (1042 m) et de Jalcreste (833 m)sur la RN106,
- cols des Issartets (1121 m), de la Fageole (1107 m), d’Engayresque (888 m) et de la Fagette (882 m) sur l’A75.

Première conséquence de son tracé en zone montagneuse, le réseau est émaillé. Leur recensement met en évidence 1306 ponts ou viaducs, 5 tunnels et 1330 murs de soutènement.

patrimoine ouvrage d art (format pdf - 759.4 ko - 25/05/2018)

Seconde conséquence, le réseau routier est exposé à : froid, neige, et vent qui favorise les formations de verglas et de congères.
La viabilité hivernale requiert donc une forte mobilisation de la DIR Massif Central.

Échangeur sur la A75

La dernière particularité concerne l’autoroute A75 qui possède un nombre très important de diffuseurs : en moyenne 1 tous les 5 km (Habituellement 1 tous les 30 à 40 km sur les autres autoroutes). Les bretelles de ces 62 diffuseurs constituent un réseau de plus de 150 km très contraignant en terme d’exploitation.